You are currently viewing Les principales cryptomonnaies et leur fonctionnement

Les principales cryptomonnaies et leur fonctionnement

La digitalisation dans son avancée fulgurante touche de nos jours de plus en plus de secteurs dont celui des finances. Les devises et les monnaies telles que nous les connaissions avant sous leurs formes physiques coexistent maintenant avec des nouvelles monnaies virtuelles cryptées appelées crypto monnaies. On ne parlera plus ni de billets ni de pièces de monnaies ni de chèques, car, caractérisées par leur absence de support physique.

Ces crypto monnaies n’ont de cours légal dans aucun pays du monde et ne sont régulées par aucune institution financière. Contrairement aux monnaies classiques il n’y a aucune banque centrale à la tête des crypto monnaies. Leurs transactions se font de pair à pair et sont enregistrées dans un domaine public sécurisé par la technologie blockchain. C’est cette sécurité, cette authenticité et cette transparence qui font que ces monnaies gagnent du terrain. Ils en existent plusieurs et chacune avec son fonctionnement même si elles obéissent à un principe de base général.

Si le bitcoin est considéré comme la principale crypto monnaie, d’autres encore plus ambitieuses comme l’Ethéreum et le ripple essaient de le concurrencer. Regardons de plus près ces principales monnaies virtuelles et voyons comment elles fonctionnent avec au passages quelques conseils pour investir dans les cryptomonnaies.

Le bitcoin

Le bitcoin est une monnaie virtuelle créée par un document de travail en 2008 par Satoshi Nakamoto, un pseudonyme sous lequel peuvent cacher une ou plusieurs personnes d’ici là encore inconnues. Crypto monnaie de référence, c’est elle qui engrange le plus de volume parmi toutes les crypto monnaies. L’objectif de la création de cette devise cryptée est simple : Permettre aux utilisateurs d’effectuer des transactions monétaires par le biais d’internet.

LIRE AUSSI  Banques en ligne, les principaux acteurs

Le bitcoin repose sur un réseau décentralisé d’ordinateurs qui vérifient les transactions entre deux parties, tout cela se passe comme dans une banque ou comme dans une institution financière. Alors un solde bitcoin est rattaché à la clé publique de son ou de sa propriétaire. Lorsque ces monnaies sont transmises d’une personne à une autre, par exemple d’un utilisateur A à un utilisateur B, le A signe une transaction avec sa clé privée et la diffuse sur le réseau qui identifie sa signature et crédite l’adresse de B qui peut à son tour signer les fonds reçus. Vous l’aurez donc compris, le bitcoin fonctionne exactement par un système de pair à pair de façon entièrement sécurisée. A part le bitcoin, d’autres monnaies encore plus compétitives existent sur le marché à l’instar de l’Ethereum.

L’Ethereum

L’Ethereum est la monnaie virtuelle qui concurrence directement le bitcoin. Créé par Vitalik Buterin en 2014, il est la deuxième en termes de valorisation. Il est très attractif. En ce qui concerne les performances moyennes annuelles, l’Ethereum est plus intéressant que les autres grandes crypto monnaies. Par contre sa volatilité est le revers de la médaille.

L’Ethereum est une plateforme qui fonctionne sur un code permettant la création de contrats intelligents avancés appelés des « Smarts-contracts ». Un Smart contract est un programme informatique enregistré sur une blockchain. Des transactions conditionnelles sont déclenchées à partir de ce programme. L’exécution de ces transactions dépend des facteurs définis à l’avance via un algorithme. En d’autres termes, les contrats intelligents sont des contrats préétablis; des applications qui s’auto exécutent tel que prévu sans risque de fraude ni d’intervention d’une tierce personne.

LIRE AUSSI  3 conseils pour bien investir efficacement

C’est une monnaie virtuelle très pratique.

Parlant de praticité, le litcoin est également connu pour cette qualité.

Le litcoin.

Créé par Charlie Lee en Octobre 2011, le litcoin fait partie des nombreux altcoins créés depuis le lancement du bitcoin. Bien que ressemblant à ce-dernier du point de vue de l’appellation et sur bien d’autres plans, cette monnaie virtuelle se distingue du bitcoin sur divers choix de fonctionnement.

Le litcoin utilise une preuve de travail qui s’appuie sur la fonction de hachage scrypt plutôt que le SHA-256. Ceci dans le but de permettre à un plus grand nombre d’utilisateurs de miner avec un simple ordinateur portable. Cette monnaie cryptée se démarque également par une création de blocs quatre fois plus rapide avec un intervalle moyen de deux minutes et demie au lieu de dix, ce qui permet un temps de confirmation des transactions plus rapide et un volume de transactions plus élevé. Quatre fois plus d’unités seront alors créées comparé au bitcoin. En résumé, cette crypto monnaie ressemble au bitcoin mais en beaucoup mieux avec plus de rapidité dans les transactions.

Le Ripple

Echangé sous le nom de XRP sur les plateformes spécialisées, le ripple fait également parler de lui sur le marché des crypto monnaies. C’est l’abréviation de RXTP (Ripple Transaction Protocol) mis en place en 2012. Cette monnaie est vraisemblablement plus rapide et plus efficace que le bitcoin à bien des égards, signe de son développement.

LIRE AUSSI  Comment les organismes de crédit en ligne arrivent à proposer les meilleures offres?

Le fonctionnement du Ripple se distingue considérablement de celui du bitcoin, car il a su se démarquer de ce-dernier en créant un protocole neutre. Il joue en quelque sorte le rôle de pont entre les crypto monnaies et les monnaies réelles. Pendant que d’autres crypto monnaies placent leur propre devise au centre de leur stratégie économique, le ripple joue la carte de la neutralité en permettant des transactions qui prennent en compte tout type de valeurs aussi bien fiduciaires que digitales. Le schéma est simple : Un émetteur envoie une somme vers un intermédiaire. Ce-dernier convertit la devise en Ripple peu importe la devise. Une fois que c’est fait, la devise est envoyée à un autre intermédiaire situé dans le pays du destinataire. Celui-ci se charge alors de convertir le Ripple en monnaie locale du pays. Ensuite, Il envoie le montant correspondant à la transaction à son destinataire. Le ripple se pose alors comme un intermédiaire pour les transactions internationales. Ces transactions sont très rapides à effectuer et sont d’une grande sécurité. C’est tout cela qui explique la troisième place qu’il occupe dans le classement des crypto monnaies par capitalisation de marché.

En dehors de ces principales crypto monnaie, ils en existent près de 3000 recensées sur le marché mondial. Ceci témoigne de l’engouement que ces devises virtuelles suscitent de plus en plus auprès des personnes, que ce soient des particuliers ou encore des entreprises pour des raisons bien précises.